LAST MINUTES THALASSO !!! Lire la suite...

Protection espaces naturels de Corse

Ecotourisme en Corse : la protection des espaces naturels

Ecotourisme en Corse : la protection des espaces naturels

    La protection et la préservation des espaces naturels est une priorité à Riva Bella Naturiste...

La nature exceptionnelle du site de Riva Bella en Corse (dune, plage, maquis, étang salé, présence d'espèces sauvages, flore endémique), implique une mobilisation constante pour assurer la protection de ces espaces naturels. Cogestionnaire de l'étang de Terrenzana avec le Conservatoire du littoral de Corse, Riva Bella s'engage de manière active dans la préservation et la protection des sites : limitation de l'impact de l'activité touristique en privilégiant un tourisme durable, sensibilisation du public aux enjeux de l' écotourisme, sensibilisation du public à la biodiversité du site, campagnes de restauration et de revégétalisation des dunes.

    Dune, plage, maquis et étang salé, une mosaïque de paysages et d'écosystèmes à découvrir !

L'étang salé de Terrenzana occupe la partie sud du domaine, le nord comprend la résidence de tourisme, le camping et les infrastructures intégrées dans le maquis, à l'ouest s'étend une vaste étendue de maquis sauvage, à l'est enfin se trouve la plage, que borde la mer Méditerranée.

Ecotourisme en Corse, l'étang salé de Terrenzana

    L'étang salé de Terrenzana

L'étang de Terrenzana est un étang salé, il n'héberge donc pas de colonies de moustiques. De plus, la présence sur le domaine de geckos et de nombreux batraciens qui s'en nourrissent, aurait plutôt tendance à faire baisser leur nombre.

L’étang constitue un habitat important pour la diversité écologique. Il a conservé son caractère naturel et reste préservé des fortes pollutions. Sa végétation préservée constitue un témoignage représentatif des paysages naturels passés de la plaine orientale, avant qu’elle n’ait pris sa vocation agricole.

De type estuaire, cet étang a une communication temporaire avec la mer. Un apport d'eau douce relativement important l'empêche d'atteindre des salinités très élevées.

Cette formation estuarienne, d'origine tectonique comprend :
- des rives recouvertes de joncs;
- des enganes au sud;
- des roselières au nord;
- des boisements hygrophiles clairsemés autour de l'étang (tamaris et aulnes);
- un bois littoral avec des genévriers;
- un maquis bas à arbousiers, cistes, filaires, bruyères, romarins, au sud et à l'ouest de la zone, sur des terrains mieux drainés;
- un herbier à ruppia et charas dans l'étang.

L’aulnaie marécageuse longeant la route de Riva Bella à l’ouest du site étudié présente un intérêt floristique fort, notamment de part la présence de plusieurs espèces déterminantes telles que la Renoncule à grandes feuilles, la Renoncule à feuilles d’ophioglosse et surtout la Nivéole élégante, espèce hautement patrimoniale. De plus, à l’extrême sud-est du site sur la zone littorale on retrouve des stations de Faux orlaya.

Au nord de la route de Riva Bella, on note l’intérêt herpétologique de ce secteur très favorable à la Tortue d’Hermann. Sur le plan de l'avifaune, cette zone, et en particulier la roselière, représente un pôle attractif pour la nidification de quelques espèces d'oiseaux aquatiques bien que la salinité soit un peu trop marquée, et un milieu favorable au stationnement et au passage d'oiseaux migrateurs. De plus, le site est très varié en limicoles et autres oiseaux d’eau tant au printemps qu’à l’automne (nombreuses espèces de Chevaliers, Bécasseaux, Hérons, Anatidés…).

Ecotourisme en Corse, les espaces naturels, le maquis

    Le maquis corse

Le maquis est une formation végétale plus basse qu'une forêt, très dense, constituée principalement d'arbrisseaux résistants à la sécheresse. Typique du paysage corse, il est composé de plusieurs espèces végétales dont l'arbousier, la myrte, le ciste blanc et le ciste rose, la bruyère arborescente, le chêne vert, le filaire et le lentisque.

En bordure du littoral et sur les pentes les plus chaudes, s’étend une zone où le maquis et la garrigue s’interpénètrent. C’est la flore exotique. On y rencontre figuiers de barbarie, agaves d’Amérique, aloès, eucalyptus et cédratiers. On y trouve cistes, calycotomes (sorte de genêts), arbousiers, genévriers, myrtes, lentisques, asphodèles, chardons et cyclamens, immortelles, lavandes, romarins, thyms odorants. Et bien sûr, chênes verts et chênes lièges se mêlent majestueusement au maquis corse.

Ecotourisme en Corse, genévrier à gros fruits, espèce endémique de Corse, sur la dune de Riva Bella Naturiste

    La dune

On rencontre sur le cordon littoral une végétation diversifiée. Des boisements de Genévriers à gros fruits (Juniperus oxycedrus subsp macrocarpa) se développent sur le lido, espèce peu fréquente du littoral méditerranéen et que l'on ne retrouve pas sur le continent. En bord de plage on trouve également le Lotier faux cytise, la Marguerite des sables, la Crucianelle maritime, la Luzerne marine, le Sporobole piquant, l'Elymus des plages, le Diotis maritime...

Des espèces endémiques ou sauvages dont il faut prendre soin, veiller à ne pas les arracher ou les piétiner, elles nous aident à lutter contre l’érosion à laquelle nous sommes confrontés.

Ecotourisme en Corse, revégétalisation des dunes de Riva Bella Naturiste

    La revégétalisation des dunes

Grâce à l’aimable éclairage du Conservatoire Botanique National de Corse, nous engageons un processus de revégétalisation et de restauration des milieux perturbés afin de lutter au mieux contre ce recul du trait de côte.

Face à l’invasion du site par des espèces exogènes envahissantes, cette action se développe sur deux axes :
1. éradiquer ces espèces invasives
2. recréer un couvert végétal adapté pour tenter de restaurer au mieux les milieux dunaires et tenter ainsi de réduire (autant que faire se peut) les effets de l’érosion.

Si vous souhaitez participer à notre action, vous trouverez ici les techniques utiles et une présentation des espèces présentes sur le site (les envahissantes d’une part et d’autre part celles susceptibles d’être utilisées dans le cadre de la végétalisation des secteurs situés sur le haut des enrochements).

    Les espèces envahissantes

Les griffes de sorcière sont des plantes grasses rampantes. Introduites sur le littoral méditerranéen pour la beauté de leurs fleurs et leur résistance, elles s'y sont tellement bien adaptées qu'elles représentent aujourd'hui une menace pour la biodiversité et les écosystèmes fragiles.

Rampantes, elles forment des tiges pouvant faire plus de 3 mètres de long où s'épanouissent des feuilles charnues, gorgées d'eau, de section triangulaire. La forme atypique de ces feuilles de 5 à 10 cm peut s'apparenter à celle d'une grosse griffe, d'où le nom commun de la plante. La floraison, d'avril à mai, est magnifique, une même plante formant souvent un "tapis de fleurs" s'épanouissant la journée, les fleurs se refermant la nuit. Selon le genre, la couleur varie du violet au blanc. Les fleurs laissent ensuite place à des fruits gorgés de graines.

Pratiquement indestructibles, les griffes de sorcières résistent parfaitement à la sécheresse, à la très forte chaleur et aux embruns. Elles poussent dans les terrains les plus caillouteux, pratiquement sans terre. Si elles sont particulièrement adaptées à la couverture rapide de talus peu végétalisables, leur réseau racinaire reste cependant limité, n'asseyant donc pas particulièrement les sols instables.

Se répandant rapidement en milieux naturels grâce aux animaux (oiseaux, rats, etc.), les griffes de sorcières s'imposent souvent aux espèces autochtones, devenant envahissantes. Notre première action est la mise en défens de certains secteurs avec arrachage par zones des Carpobrotus lorsque les espèces adaptées y sont déjà implantées, ce qui permettra à ces dernières de se multiplier spontanément.

Ecotourisme en Corse, multiplication des espèces adaptées sur la dune de Riva Bella Naturiste

    Les espèces adaptées

Notre deuxième action consiste à favoriser la multiplication des espèces adaptées au milieu dunaire. Deux techniques peuvent être utilisées, selon les espèces : soit du semis, soit du bouturage.

Semis direct d’espèces récoltées sur site :

Les semences seront récoltées durant l’été et conservées dans un endroit sec et frais jusqu’au moment du semis, en automne.

Espèces concernées : Lotier (Lotus cytysoides), Marguerite des sables (Anthemis maritima), Crucianelle (Crucianella maritima), ainsi que toutes les espèces présentes sur l’avant-dune dont on peut facilement récolter les graines.

Bouturage :

Une bouture correspond à un morceau de végétal qui a été détaché d’une plante mère puis replanté dans un milieu propice. Il peut alors redonner naissance à une nouvelle plante grâce à l’apparition de racines ou d’organes aériens. Il s’agit d’une multiplication végétative. Les boutures ont la faculté de se développer rapidement en offrant une couverture du sol efficace en termes de protection contre l’érosion. Le bouturage sera également réalisé en automne.

Espèces concernées : Luzerne maritime (Medicago marina), Sporobole piquant (Sporobolus pungens), Elymus des plages (Elytrigia juncea), Diotis maritime (Achillea maritima).

Ces différentes actions nous permettront de réinstaller des espèces autochtones, adaptées au milieu, et de remplacer ainsi progressivement les griffes de sorcière.

Pour l’arrière-dune, nous privilégierons des arbres et arbustes tels que : Genévriers de Phénicie (Juniperus phoenicea), Romarins (Rosmarinus officinalis).

Dans les secteurs très érodés, il sera également possible de récupérer les végétaux déchaussés voués à disparaître et de les transplanter ; la période la plus propice est l’automne, après les premières pluies.

L'écotourisme c'est aussi...

Séparateur
  • La faune de Riva Bella

    Une faune riche de plus de 70 espèces sauvages...

  • La flore de Riva Bella

    Plus de 50 espèces remarquables présentes sur le site...

  • La géothermie

    Riva Bella est équipé de pompes à chaleur géothermiques...

  • Le solaire

    Nous équipons Riva Bella de panneaux solaires thermiques...

  • Nos actions

    Riva Bella s'engage pour développer un tourisme durable...

  • Le tourisme durable

    Le tourisme durable concerne chacun d'entre nous...

  • La ferme aux lamas

    Les lamas participent aussi à l'écosystème...

  • Les produits régionaux

    Consommer local contribue au tourisme durable...

+33 (0)4 95 38 81 10
Location Emplacement

Logo Camping Qualité